Deir-El-Bahari, de la déesse Hathor à la reine Hatchepsout

Deir el-Bahari

Deir el-Bahari

S'émerveiller

Arriver au temple de Deir el-Bahari sans rien connaître, c’est déjà une façon de s’émerveiller qui peut vous ravir tant c’est grandiose, lumineux, reposant.  

Le lieu m’a semblé très insolite : ce temple tellement massif se fond au milieu de ces falaises rocheuses couleur « sable ». 

On y accède par des terrasses vastes et des escaliers ornés de cobras rappelant la Basse Egypte, et surmontés de statues imposantes de notre cher Horus, dieu protecteur.

Horus à Deir el-Bahari

Et puis, un petit temple est témoin du passé où toute la vallée était dédiée à Hathor.  Sans avoir rien lu à son sujet, j‘ai beaucoup aimé cette déesse de l’amour, de la beauté, de la musique, de la maternité et de la joie.  Elle  protège aussi tous les Rois et Reines.  

A plusieurs reprises, dans plusieurs endroits, j’ai été littéralement captivée par son visage en haut des colonnes. Je ressens beaucoup d’amour en moi quand je la regarde.

Son nom signifie « demeure d’Horus » de qui elle est l’épouse. Elle est représentée avec des oreilles de vaches ou avec un menat en mains (un collier à contrepoids utilisé comme crécelle) parfois avec le sistre, ou tout simplement sous les traits d’une vache.

Que ressens-tu lorsque tu regardes Hathor ?

Après, si tu souhaites mieux comprendre et te souvenir de cette visite avec plus de détails, regardons son histoire.  

Et tout d’abord, que signifie Deir el-Bahari ? Il a été nommé le « couvent du Nord » à la fin de son histoire, lorsque les chrétiens l’ont occupé.  Ce qui n’est pas anodin étant donné que cela lui a valu d’être préservé d’une totale destruction.

De la déesse Hathor à la Reine Hatchepsout

Dans cette vallée inaccessible, c’est déjà à la IX dynastie que ce temple avait été construit, soit 1500 ans avant J.C..

Il était dédié au dieu Amon et certaines partie furent consacrées à la déesse Hathor et au dieu Anubis. Tout au fond, taillée dans la roche, la chapelle mortuaire, ou sanctuaire, pourrait bien t’impressionner aussi.  

Anubis à Deir el-Bahari
Anubis à Deir el-Bahari
Que ressens-tu lorsque tu te projettes dans le sanctuaire ?

Durant la période intermédiaire, tout ce site fut abandonné.

Et c’est seulement 500 ans plus tard, en 1480 avant J.C., à la XVIII dynastie, que les lieux furent à nouveau investis par la reine Hatchepsout.  Elle y fit ériger un temple pour elle et son père Toutmosis Ier.

A la mort du pharaon et en attendant que le jeune dauphin soit prêt à prendre le trône, Hatchepsout fut sacrée reine.

Elle fut une reine plus intéressée par l’art que par les batailles… Sa régence pacifique est toujours palpable. Elle contribue peut-être à la sérénité du lieu. Grâce à ses alliances avec des prêtres et des politiciens, elle réussit à écarter son beau-fils pour prolonger son règne.

Par vengeance, lorsque Touthmosis III accéda au trône, il fit effacer le nom de la reine sur toutes les peintures des temples.

Pharaon à Deir el-Bahari
Touthmosis III à Deir el-Bahari
Touthmosis III à Deir el-Bahari

La suite de l'histoire

Au début de l’ère chrétienne, l’Egypte devient une province romaine.  A cette époque, ce temple devint alors un couvent, le Couvent du Nord, qui se traduit par Deir el-Bahari.  

Grâce à cela, il fut préservé de dégradations ultérieures.

J’espère que tu as apprécié découvrir ce temple incroyable, et j’aimerais lire en commentaire ton ressenti par rapport aux différents lieux montrés sur mes photos.

Chaque personne ressentira des choses différentes, et c’est intéressant à partager.

Si toi aussi, tu souhaites rejoindre notre groupe en mars 2022, écris-moi et rejoins-nous encore.

Découvre le programme dans cet article.

2 réflexions sur “Deir-El-Bahari, de la déesse Hathor à la reine Hatchepsout”

  1. Ping : Votre voyage mars 2022 - Marie de Fauconval

  2. Ping : Voyage initiatique novembre-décembre 2022 - Marie de Fauconval

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Autres articles à découvrir